Brigade mobile d’intervention Loup

Brigade mobile d’intervention Loup

Crédit photographique : ONCFS
Crédit photographique : ONCFS
Crédit photographique : ONCFS
Crédit photographique : ONCFS

Présentation et missions

Initialement composée de 11 agents en contrats aidés et de deux inspecteurs de l’environnement pour en assurer l’encadrement, la brigade nationale Loup a été pérennisée en 2018 dans les effectifs de l’ONCFS, au sein de la délégation régionale Auvergne-Rhône-Alpes. Cette pérennisation de la brigade, prévue par le Plan national d’actions (PNA) 2018-2023, s’est accompagnée d’une évolution de son statut sous la forme d’une Brigade mobile d’intervention Loup (BMI Loup) désormais implantée à Gap, situation stratégique au regard des principaux foyers d’attaques..

La mission principale de la BMI Loup est d’apporter un soutien aux éleveurs qui subissent régulièrement l’impact du loup, avec des attaques récurrentes et importantes, malgré la mise en œuvre de moyens de protection, ou sur des troupeaux reconnus comme non protégeables par l’administration. C’est ce que l’on appelle les « foyers d’attaques ». La brigade se déplace sur les alpages et assure pendant plusieurs jours consécutifs une protection active du troupeau. Elle intervient prioritairement dans le cadre des tirs de défense renforcée. Au-delà d’éventuels prélèvements de loups attaquant un troupeau, son action s’inscrit dans la politique globale de défense des troupeaux contre la prédation.

À l’occasion de cette présence dans les alpages, la brigade participe au suivi de l’espèce au niveau national. Elle est mobilisée, en appui aux acteurs de terrain du réseau Loup-lynx, pour participer à la collecte d’indices de présence, essentiels à la caractérisation du statut de la population. Cette contribution à la connaissance de l’espèce est ensuite valorisée pour déployer les protocoles de suivi et contribuer, en outre, à améliorer la connaissance du comportement du loup face aux mesures de protection.

Enfin, elle contribue à la formation des partenaires pour la mise en œuvre opérationnelle des mesures de défense des troupeaux (lieutenants de louveterie, éleveurs, chasseurs).

Crédit photographique : ONCFS

Fonctionnement

Le pilotage de la BMI Loup est assuré par la délégation régionale Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de ses missions de coordination générale des activités opérationnelles du PNA, auprès du Directeur général de l’ONCFS et du Préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes, lui-même coordonnateur national du PNA.

L’engagement de la brigade se fait sur demande des DDT(M) auprès de la mission Loup de la délégation. Elles répondent à la situation des éleveurs subissant des attaques répétées et importantes.

Le programme d’intervention élaboré par cette délégation est ensuite soumis pour validation au Préfet coordonnateur qui a tout pouvoir d’arbitrage en la matière, pour atteindre ses objectifs de réduction des prédations.

Sur le terrain, la brigade se déploie par binômes autour du troupeau pour un gain d’efficacité. Le binôme se compose systématiquement d’un observateur et d’un tireur. Elle est régulièrement renforcée par les lieutenants de louveterie qui sont des acteurs incontournables dans la mise en œuvre du dispositif dérogatoire de défense des troupeaux.

Crédit photographique : ONCFS

Bilan

La BMI Loup a acquis une forte expérience sur les comportements de prédation du loup et l’organisation de la protection des troupeaux. Ces acquis lui permettent d’améliorer son efficacité mais aussi d’enrichir le contenu des formations dispensées auprès des partenaires louvetiers et chasseurs notamment.

Son action est une des manifestations de soutien de l’État aux éleveurs. Au-delà des prélèvements de loups réalisés (environ un tiers du quota national annuel), cette seule présence humaine autour des troupeaux dissuade une bonne part des attaques et contribue donc à faire diminuer la prédation.

Crédit photographique : ONCFS
Crédit photographique : ONCFS
Crédit photographique : ONCFS
Crédit photographique : ONCFS