,

Une meute de 13 loups, est-ce si étonnant ?

Une meute de 13 loups, est-ce si étonnant ?

En octobre dernier, une meute de 13 loups en déplacement a été « capturée » par un piège photographique de la Fédération départementale des chasseurs de la Drôme (FDC 26).

Si cela n’a rien d’étonnant biologiquement, de telles images demeurent tout de même peu fréquentes. A noter que la meute en question est recensée depuis 2010 par le Réseau loup-lynx animé par l’ONCFS. C’est précisément au début de l’automne, après la période de reproduction, que les louveteaux de l’année intègrent la meute dans ses déplacements (notamment pour chasser et arpenter le territoire) et avant que la phase de dispersion des sub-adultes ne débute (phénomène à l’origine de la colonisation spatiale de l’espèce). Les tailles des meutes sur cette courte période d’automne sont donc supérieures à ce qu’elles seront en fin d’hiver, après la dispersion mais aussi après la mortalité qui va concerner près de la moitié des jeunes de l’année.

En effet, le standard des tailles de meute mesuré en France en fin d’hiver est de 5 à 8 loups.

Ci-après quelques photos capturées par le piège photographique de la FDC 26 :

Deux premiers loups, gabarits d’adultes…

Crédit photographique : FDC 26

… Les trois suivants, celui en avant plan semble plus petit, possiblement un louveteau …

Crédit photographique : FDC 26

… Sept loups groupés, moins de 15 secondes après le passage des premiers individus …

Crédit photographique : FDC 26

… Tandis que le groupe passe, un dernier individu apparait au loin .

Crédit photographique : FDC 26